Laurence Bodart

Photographie.

Le flou peut être un ralentissement, ou… un accélérateur, mais de quoi? Quand il n’y a plus de frontières entre les contours, c’est là que tout bascule, et ce qui était limité, stable, défini, connu, se met à tanguer, se mouvoir, se transformer, se désintégrer jusqu’à n’être ou plutôt naître.

N° sur le plan:

Lieux d’exposition: 8 Rue des Cygnes – Fais-le toi-même

Vendredi : 11h – 18h

Samedi : 11h – 18h 

Dimanche : 11h – 18h